Opération Nationale d’abandon d’armes à l’État

L’opération nationale d’abandon d’armes à l’État se déroule du 25 Novembre au 2 Décembre 2022.

En Charente, plusieurs sites de collecte, appelés « armodromes », sont mis en place afin de permettre aux usagers de restituer des armes dont ils souhaiteraient se séparer. Ces sites sont ouverts tous les jours de 9h à 17h (week-end inclus), et disponibles sans rendez-vous, dans chaque arrondissement du département de la Charente sur les sites suivants :

ANGOULÊME :

Commissariat d’Angoulême

rue Raymond Poincaré, 16 000 Angoulême

COGNAC :

Brigade de gendarmerie de Cognac

57 rue Bellefonds, 16 100 Cognac

CONFOLENS :

Brigade de gendarmerie de Ruffec

11 rue du 19 mars 1962, 16 700 Ruffec

 

Ces restitutions d’armes et de munitions se feront sans formalités administratives auprès des policiers et gendarmes présents sur les sites dédiés.

S’ils souhaitent les conserver, des agents de la préfecture seront également présents pour les aider à enregistrer leurs armes dans le système d’information sur les armes [2] (SIA).

 

Si un usager est dans l’incapacité de se déplacer, une collecte à leur domicile peut être demandée, via les numéros suivants :

→ Pour le site d’Angoulême, le 05 45 97 61 41,

→ Pour le site de Cognac, le 05 45 97 61 53,

→ Pour le site de Ruffec, le 05 45 97 61 79.

 

Attention, l’opération ne concerne pas les objets dangereux : munitions de guerre (obus, grenades), explosifs, munitions de calibre égal ou supérieur à 20 mm. En cas de détention d’objets dangereux, appelez la préfecture au 05 45 97 61 94 pour organiser un enlèvement sécurisé.

Affiche-A3-Charente-Operation-d-abandon-d-armes-a-l-Etat